Le contenu de cette page est potentiellement obsolète.

Le wiki sert d'archive et certaines pages ne représentent plus la vision actuelle du Parti Pirate. Pour connaître les positions des Pirates, aujourd'hui, vous pouvez consulter :

Et pour toute autre question, vous pouvez nous contacter et discuter avec nous :

contact@partipirate.org | @PartiPirate sur Twitter | Parti Pirate sur Facebook | Discourse (espace libre d'échanges et discussions) | Discord (espace d'échanges instantanés textuel et vocal)

LO/scratch-2015-01-04

De Wiki du Parti Pirate
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


brouillon du pad en cours d'evolution... pour avoir des traces de ce W

(une premiere ds l'accueil des pathologie locales... un caviardeur systematique du malheureux pad...)



CR suivant


navigation pads
ce pad: http://pad.partipirate.org/LO-2016-01-04
LO precedent: http://pad.partipirate.org/LO-2015-12-21
LO suivant: http://pad.partipirate.org/LO-2016-01-11


Lundis Opinions du 04 Janvier 2016

Ouverture à 21:00 par flct sur mumble

Participants


Outils

Thème de la soirée

Les-experts.jpg

S'organiser en interne en tant que groupe d'opinion Amorçage [Société, Institutions]

Un groupe qui s'organise fait peur au pouvoir en place. Comment s'organiser pour gagner en efficacité ? Quels processus de réflexion et de décision collective adopter ? Comment gérer les conflits ?

Revue de presse

Les Etats-Unis deviennent officiellement une menace pour la Russie

2016 sera-t-il synonyme de crispation entre Américains et Russes ? Vladimir Poutine a signé le 31 décembre un document officiel dans lequel les Etats-Unis sont qualifiés de menace pour la sécurité de la Russie, ce qui est inédit. Ce document sur « la stratégie de sécurité nationale de la Fédération de Russie » remplace la version adoptée en 2009, alors que Dmitri Medvedev, aujourd’hui Premier ministre, était président. Ni l’Otan ni les Etats-Unis n’y étaient mentionnés. Dans la dernière version, l’exécutif russe dit jouer un rôle de plus en plus important sur la scène internationale, ce qui a, selon lui, provoqué une réaction des puissances occidentales. « Le renforcement de l’influence de la Russie se déroule sur fond de nouvelles menaces pour la sécurité nationale, qui sont de nature complexes et interdépendantes », disent ses auteurs.

http://www.lesechos.fr/monde/europe/021591933205-les-etats-unis-deviennent-officiellement-une-menace-pour-la-russie-1188797.php

Vive Anne Frank, vive le Domaine Public

Combattre la « privatisation de la connaissance » comme le disait Aaron Swartz est entièrement d’actualité. La création, les contenus, valent de l’or et les Google, Amazon & Co le savent parfaitement. Leur obsession est bien de mettre la main sur la plus grande quantité de contenus et de monnayer l’accès à cette immensité culturelle. Ne soyons pas naïfs au point de croire que cette privatisation est « pour notre bien », et protégeons le Domaine Public en lui donnant une définition positive !

http://isabelleattard.fr/blog/2016/01/vive-anne-frank-vive-le-domaine-public/


Iran /rau

??? qques mots sur.. à reclasser +1 ou 2 liens /bonne introduction..

La crise entre l'Iran et l'Arabie saoudite et ses alliés s'aggrave

Après la crise déclenchée par l'exécution d'un dignitaire chiite, avec 46 autres personnes condamnées pour «terrorisme», les liens entre l'Arabie saoudite et ses alliés d'un côté, et l'Iran de l'autre, ne cessent de se dégrader.

http://www.lefigaro.fr/international/2016/01/04/01003-20160104ARTFIG00274-la-crise-entre-l-iran-et-l-arabie-saoudite-et-ses-allies-s-aggrave.php

 



Opinions

références sur le sujet..

.voir plus bas sous 'personne2' .et à titre d'exemples /cas pratique concret.. la section 2 du pad élections -2017 http://pad.partipirate.org/Election-2017 http://wiki.partipirate.org/Orga:Election-2017

cf aussi le wiki /élections... de Fred pour midipy 2014 doc-flc ou ... http://wiki.partipirate.org/doc-flc


Personne1

.

FLCT

Il faut répondre à ces questions fondamentales :

  • Qui sommes-nous ensemble ? une réflexion sur le socle idéologique.
  • Comment réfléchissons nous ensemble ? une réflexion sur l'organisation des débats
  • Comment décidons nous ensemble ? une réflexion sur la décision collective, qui une fois les modalités en place permettent de créer la structure en fonction d'un besoin identifié.
  • Où allons nous ensemble ? des objectifs à moyen et long terme.


Voici donc la synthèse de mes propositions à propos du Parti Pirate :

  1. Admettre qu'il y a un gros problème de participation, visibilité et d'efficacité. Cela n'enlève rien à ce qui a été fait.
  1. Il n'y a pas d'énoncé fondatrice de ce qui relie chaque pirate au delà de leurs différences d'opinions. Or il est impensable d'accorder tout le monde sur la même idée (sinon c'est un dogme) il faut donc accepter les différences, leur trouver une place et considérer que nous sommes nous même une différence au même titre que celle que nous rejetons.

"le Parti Pirate est un mouvement regroupant des citoyens de toutes origines, classes, couleurs, catégories ayant constatés que le fond politique actuel n'est définitivement plus en mesure d'assurer l'intérêt commun car un petit groupe de personnes à la main mise sur tous les leviers permettant de faire émerger de nouvelles idées et positions. Le citoyen "lambda", considéré à tord comme incapable de comprendre tous les "enjeux", à décider de se prendre en main afin de défendre le droit au "mieux vivre" par le plus petit dénominateur commun à toute personne : Vivre décemment à la hauteur des progrès technologique de l'époque considérée. A ce titre, il reste indépendant, visionnaire mais pragmatique et ne s'enferme pas dans une logique idéologique plus liée à son effet sur le capital électoral concilié à aux intérêt de quelques uns. Il exploite, développe des idées nouvelles, de son temps ou d'un temps futur, qui peuvent remettre en question à divers degrés le concept de civilisation que nous vivons tous les jours. Notamment, la décentralisation ou latéralisation, l'information, la formation et la coopération."

  1. Organiser la réflexion collective. Abandonner l'idée de programme qui n'a de sens que dans un contexte temporel bien délimité au profit d'un ou plusieurs états de la réflexion. Admettre les positions contradictoires, notamment en économie qui s'apparente plus à une sorte de religion.

[1]

  1. Organiser la décision collective. Ne conserver que le minimum vitale : Trésorier, secrétaire nationale. Abandonner tout idée de pouvoir sur un autre et développer l’initiative personnelle.

Plus on cloisonne, plus on s'isole, plus on s'enferme. [2]

Il y a des étapes de transitions.

  1. Séparer les préoccupations. [3]

Un parti est un appareil politique mais aussi un creuset d'idées sauf que l'étiquette parti peut fermer des portes, provoquer le rejet sinon la méfiance. Certains sont très efficace dans une notion d'appareil mais sont des freins dans une notion de créativité. Séparons donc les préoccupations :

  • le parti pirate, parti en tant que tel, organise des élections, organise une communication politique
  • l'incubateur d'idées pirates, un "think tank", qui ne s'occupe que de produire des idées. Il n'y a pas de notions de parti et peut toucher tout le monde, y compris d'autres partis politiques. L'incubateur peut aussi incuber des structures connexes.
  1. accueillir les nouveaux, chercher les absents. en 1012, un peu de 1000 adhérents, aujourd'hui à peine plus de 400. Combien en juillet ? Combien d'actif en 2012 ? Prenons l'effectif de l'ektek en 2012 et maintenant, combien de personnes en double, triple ou quadruple emploi ? Combien de temps encore allons nous rassurer avec la simple idée qu'il n'y a pas assez de main d’œuvre ? Pourtant, si on s'en tiens aux résultats des européennes, il y a un volume significatif par rapport au nombre d'adhérent : 14 435. Combien d'actif en ce moment : 20 ? 25 ?

"Nous pouvons tous voir que dans notre mouvement la préoccupation forte, ou en tout cas celle qui est la plus médiatique, est la distribution des pouvoirs entre les différents conseils élus. Dans le même temps, notre principale tâche consistant à proposer un projet politique fort sur les scènes locales, nationales et internationales n’est pas une priorité de chaque instant. Trop de réflexions ne sont pas approfondies, peu aboutissent à un projet à intégrer dans notre programme non pas par manque d'idées ou de volonté mais pas carence de participation confortée par la limite d'un système représentatif : Nous devons attendre l'assemblée générale pour faire un pas en avant, ou un pas en arrière. Ainsi, au lieu de promettre divers conseils et combinaisons de pouvoirs/contre-pouvoirs pour garantir le droit à s'exprimer et être entendu, nous devrions nous engager à donner tout simplement le droit à s'exprimer et être entendu, droit qui finalement pourra légitimer des conseils bâtis sur une nécessité du besoin et pas une spéculation sur le mieux."

Lors du débat avec l'auteur des statuts actuels, j'avais exprimé "Dans cet esprit, tu considères qu'une structure se suffit à elle-même comme élément moteur du collectif. Or seul l'intérêt reconnu de l'objectif et la conscience qu'a chaque individu de contribuer à son niveau à la réussite sont le moteur du collectif. C'est la participation par objectif. La structure n'est qu'un facilitateur et elle s'adapte au besoin du collectif. En revanche, si la structure est trop rigide, son évolution se fera plus ou moins difficilement. Maintenant, considérons l'objectif face à la nécessité de faire évoluer la structure en fonction du besoin. Si la valeur du résultat attendu est jugé compensation nettement supérieure au regard de l'effort à fournir pour faire évoluer la structure, le collectif acceptera de produire cet effort, voire même le fera hors structure. Sinon, il abandonne. Ainsi, pour ma part, définir l'objectif est un préalable à toute action et la structure n'est à considérer que comme un outil, et comme tout outil, adapté uniquement au besoin exprimé. [...] Je remarques que les critiques "vous n'avez pas fait ci ou cela" sont souvent adressées au CAP, bien que les mêmes critiquent puissent être faite au CN. Le CAP est perçu comme le dépositaire du pouvoir alors que le seul réel pouvoir ne se trouve ni au CAP, ni au CN mais dans le collectif des adhérents. Par exemple, la mise en place d'une consultation liquide a été demandée à plusieurs reprises afin d'étoffer le programme du PP. Pourtant, beaucoup ont perçus l'action du CAP comme un frein. Que cela soit vrai ou faux, tous se trompent. Si le collectif avait su se fédérer lui même autour de cet objectif, éventuellement avec l'entrain de quelques leaders non élus, il aurait pu mettre en place cette consultation, même en dehors de la structure officielle (lfb), et proposer un programme "à prendre ou à laisser" devant les conseils. L'alternative pour les conseils aurait été d'accepter le programme reflétant la volonté du groupe ou de voir la structure se vider.

Certains diront que cela est de l'utopie pourtant c'est une réalité : le seul pouvoir c'est le nombre, le seul facteur de volonté c'est l'objectif et son résultat escompté."

En résumé, je tente de développer l'idée que le cadre (statut) n'est pas un frein si la volonté du collectif est manifeste et, donc, que l'échec n'est pas dû au cadre mais à l’absence de volonté.


Personne2

liens à venir si temps... sinon via pages du wiki et pads

       en attendant pour des liens clicables.. 
          création d'une copie des lignes ci-après.. 
          ds une page de brouillon wiki
                http://wiki.partipirate.org/LO/scratch

s'organiser

orga

  liens vers pads ORGA...
  

pad 'nef' (ship of fools)

   établissement collectif des objectifs et priorités.. 
   orga /évaluations tâches et besoins
            /    ...        ...    ressources /compétences /énergies 
            /affectation /recherche des ressources   
complémentaires reuises

pouvoir réellement débattre

ds outils et process pour debats de qualité..


et les conflits

résolution de conflits 'sans perdants' rcsp

     cf section /ccc  et 'conflits' de R3

décider ensemble, sans déléguer, ni 'binariser'

DACCA prise de decisions au consensus construit approfondi =pad au 7/01 vers 16h

                      constructions d'unanimités (auto)éclairées

.décisions prises par les personnes concernées.== Synthèse de la soirée==

.et très très marginalement... pour les ultra ultra rares décisions à prendre /coordonner au delà d'une taille humaine /locale de petites couches de fédéralisme et voilà des micro champs pour de l'expérimentation de demliq ^^


[[]]


Personne3

Personne4

Personne5

Synthèse de la soirée

Synthèse de la soirée

Peu de participant mais il ressort quand même quelques grands axes de réflexions :

  • Définir des objectifs clairs
  • Définir chaque composante (Nature, Volume de travail, Compétences) d'un objectif



Fin de la séance à 23:30

Ressources

Vidéos

Livres

Sites internet

Dossiers

Synthèse de la soirée