Le contenu de cette page est potentiellement obsolète.

Le wiki sert d'archive et ne représente pas la vision actuelle du Parti Pirate. Pour connaître les positions des Pirates, aujourd'hui, vous pouvez consulter :

Et pour toute autre question, vous pouvez nous contacter et discuter avec nous :

LO-2015-11-30

De Wiki du Parti Pirate
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
LO suivant

Lundis Opinions du 30 novembre 2015

Ouverture à 20:00 par flct sur mumble

Feuille de présence

pad de préparation

Thème de la soirée

Iturria.jpg

Suite aux évènements de Paris le 13 novembre 2015, il nous a semblé important de se réunir pour déterminer quelles positions devaient prendre le parti pirate d'une part sur les différentes mesures prises par notre gouvernement en 2015 et 2015 et d'autre part, sur la politique extérieure de la France et de ses alliés. Cette première soirée a pour but d'échanger sur ces thèmes afin de dégager des axes de réflexions. Nous nous laissons deux semaines pour travailler ces axes avant de nous réunir à nouveau. L'objectif serait de publier une tribune exposant notre position et nos propositions et de réaliser un fond argumentaire à destination de nos membres et de nos portes paroles.

Revue de presse

Partenariat Éducation Nationale et Microsoft

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et Alain Crozier, président de Microsoft France ont signé aujourd’hui un partenariat renforçant l’accompagnement proposé par Microsoft dans le cadre du Plan Numérique à l’École en cours de déploiement.

http://www.najat-vallaud-belkacem.com/2015/11/30/numerique-a-lecole-partenariat-entre-le-ministere-de-leducation-nationale-et-microsoft/ http://cache.media.education.gouv.fr/file/Partenaires/17/7/convention_signee_506177.pdf

npetitdemange : C'est un partenariat standard, générique. L'objectif est de faire de la promotion (séminaire, conférence, formation) et quelques tests. Un accord à minima. Cela va entretenir un esprit "Office". Ses accords manquent dramatiquement d'ambitions.

Blague/Com. : Pourquoi pas intégrer à l'accord la promotion du SILL (http://references.modernisation.gouv.fr/sites/default/files/SILL-2015-socle-interministeriel-logiciels-libres.pdf)

Attention, il n'est pas question d'être pour ou contre Microsoft, mais être pour une présentation diverses des solutions informatiques existantes.

Opinions

Nordine

Numero6

Opinions

Julien V.

Si le PP Fr statut sur une position, vis-à-vis de la politique extérieure, ne pourrait elle pas alors initier une prise de contact avec les autres entités internationales pour établir des traités de diplomatie extérieures partagées de manière un peu plus officielle qu'aujourd'hui ? Des politiques de bords différents repartis sur plusieurs pays font actuellement cause commune sur plusieurs aspects dont TAFTA, bombarder les terroristes, etc... eh bien nous nous établissions une volonté commune intl de ne surtout pas aller dans cette manière d'aborder les choses nous avons une vision commune intl et ce n'est pas celle-ci donc ma problématique relève plus de qu'est ce que l'on pourrait faire avec cette prise de position en tant que levier de potentiel de couverture médiatique.

npetitdemange

La zone du moyen orient ne risque-t-elle pas d'être la même étincelle que l'assassinat de François Ferdinand en 1914. Déplacement populations sécheresse Libye /Syrie et crise économique est sans doute un déclencheur mais aussi la faiblesse de notre "contrat social" qui fait que des personnes vivant ici avec notre qualité de vie partent combattre avec Daesh

flct

99.9% de la population mondiale ne veut pas de conflit avec son voisin mais juste vivre une vie normal avec ses proches. Il est évident que la misère et l’insécurité tendent à remettre en question une projection vers une avenir positif. Ainsi, cette situation facilite le travail d'une minorité qui œuvre pour un intérêt privé ou très restreint. La succession de conflit dans certaines zones depuis 20 ou 30 années à créer un ressentis générationnel qui s'entretient à mesure qu'aucune solution durable n'est trouvée. Dans un premier, il faut absolument briser la spirale de la haine

  • La priorité doit être donné à la protection des populations non combattantes dans les zones de conflits (zones sûres protégées)
  • Ensuite séparer les belligérants si un accord de cesser le feu ne peut être trouvé.
  • Mener des actions d"urgence humanitaire puis rétablir des zones de droits (infrastructures, système de santé, éducation, police, armée) favorisant le bien être des populations
  • Puis amener un ensemble représentatif de chaque partie à négocier dans une optique de non perdants
  • Juger __tous__ les criminels y compris ce que nous avons avons dans nos pays et reconnaitre la souffrance des populations.
  • La France doit annoncer son retrait du commandement unifié de l'OTAN. Cette alliance militaire d'un autre âge n'a plus aucune raison d'exister à ce jour. La France se doit de redevenir une nation libre d'échanger avec toutes les autres nations. Cela permettrait notamment d'avoir un équilibre au sein des cinq membres permanent du conseil de sécurité de l'ONU.
  • La France dénonce toutes relations avec les pays financiers et logisticiens du terrorisme international que sont l'Arabie Saoudite, le Qatar et la Turquie.
  • La France mène une coalition et une conciliation mondiale visant à intervenir auprès des populations civiles en danger sur tous les théâtres de conflit en Afrique, au Moyen Orient et en Asie. Les objectifs sont d'une part de faire cesser les oppositions armées et d'autre part, à partir d'un vaste plan humanitaire, d'offrir des conditions de vie décente à ces populations.

Enfin, il sera alors temps de réunir les nations du monde pour que tous ensemble nous puissions établir pour notre civilisation de nouveaux objectifs respectueux des êtres vivants et de leur environnement car face à un péril gravissime, la solution doit être monumentale.

L'ONU doit être placé au premier plans de ces actions avec des moyens (au moins 5% des budgets défense de chaque pays membre, soit en personnels ou en matériels) et une volonté politique tout aussi forte (intégrer l'Allemagne, le Japon, le Brésil, L'inde comme membre permanent du conseil de sécurité de l'ONU). Il faudrait aussi intégrer la représentation citoyenne mondiale pour ne pas dépendre uniquement de gouvernement faisant peu de cas de l'avis de leur population.

Nos gouvernements ne représentant pas l'intérêt public, il nous appartient alors en tant que population de nous coordonner avec les autres populations pour exiger le changement.

Remarques de npetitdemange :

  • notre position vis-à-vis du droit d'ingérence ?
  • Le véto d'un membre permanent est une moyen de communication, doit-il être conservé ?

Réponse de flct

  • Il n'y a pas réellement d'ingérence dans un mandat de l'ONU
  • Le véto est un appel à négocier, il reste le garant d'un équilibre

"Pas d’excuses ou de justifications à la barbarie mais prenons conscience que les monstres ne naissent pas, ils se fabriquent sur nos territoires dans le rejet, l'exclusion, l'humiliation, l'exploitation et l'abandon face au discours des extrémistes et fanatique de tous bords. Ailleurs, ils se fabriquent dans le carnage, la destruction, le désespoir et sous les bombes de sanguinaires de tous bords. L'humanité est une et indivisible. Il n'y a aucune différence entre les pleurs d'une mère ayant perdu un fils dans le bombardement de l’hôpital de Kunduz par les forces de l'OTAN et ceux d'un père ayant perdu sa fille dans un concert au cœur de Paris." M. Collon

Numero6

Postulats: 1. la loi d'identité : tout ce qui est, est. 2. la loi de contradiction : rien ne peut à la fois être et n'être pas. 3. la loi du tiers exclu : tout doit ou bien être, ou bien ne pas être.

Logique du conflit : De la croyance en l'existence des concepts opposés de "bien" et de "mal" a découlé l'idée qu'ils étaient en conflit l'un avec l'autre, et qu'il était dans l'ordre des choses que les partisans du "bien" luttent contre ceux du "mal", d'où les conflits multiples et incessants qui en ont découlé, conflits sans objet fondés sur les oppositions doctrinales et les malentendus générés par ces postulats. Cette distorsion a eu pour conséquence la propension effrénée des humains à développer des conflits tous azimuts et leur incapacité à les résoudre autrement que par la force, ces conflits engendrant l'asservissement et la destruction des populations au nom de la lutte du "bien" contre le "mal", le contenu sémantique de ces termes variant en fonction des époques, des autorités en place et des intérêts de celles-ci.

Une logique piégée à la base, aux issues dramatiques : Ce principe du tiers-exclu est à la base des raisonnements "soit"/"soit", "ou bien"/"ou bien", qui sous-tendent les discussions polémiques dont chacun des protagonistes est persuadé qu'il a "raison" et que l'autre a "tort", et tente de le convaincre sur cette base. Les discours qui alimentent de telles controverses n'étant pas basés sur l'observation des faits, mais sur des opinions contradictoires généralement sans rapport avec ceux-ci, les arguments utilisés ne peuvent être tranchés, aucun facteur ne permettant d'en démontrer la validité et par-là même de mettre un terme à la polémique; ils consistent en des discussions dépourvues de sens effectif, généralement interminables et insolubles, génèrent des problèmes sans fin et aboutissent inéluctablement à des situations d'affrontement. Leur but ne consistant pas tant à résoudre les questions qui sont débattues qu'à utiliser ces questions comme prétexte à contradiction, ils reposent généralement sur des sophismes, des arguments piégés dépourvus de validité et de cohérence effective, destinés à déstabiliser le protagoniste, celui-ci étant vécu d'emblée comme un adversaire. En résumé, les mécanismes de pensée induits par les trois principes de la logique d'Aristote, logique du conflit, ont produit les mécanismes de pensée responsables de la destruction de l'espèce humaine et de son milieu par cette même espèce. Ces mécanismes étant ignorés, au même titre que les postulats qui en sont à la source, ils sont à l'origine des barrières mentales qui conditionnent chez les individus des réactions et comportements dont ils n'ont pas conscience, ces individus participant involontairement à faire arriver les conséquences désastreuses engendrées par ces mécanismes, ces conséquences étant généralement contraires aux prévisions qu'ils avaient élaborées, parfois avec les meilleures intentions du monde. En conséquence, les résultats auxquels ils aboutissent n'étant pas, chez la plupart, tant imputables à une volonté consciente de nuire qu'à leur inconscience des mécanismes de leur structure mentale, il importe de prendre connaissance de ces mécanismes induits par ce système de pensée et des facteurs auxquels il est lié à différents niveaux pour pouvoir les comprendre et, ce faisant, s'en libérer.

Du symbolisme: Il serait difficile de dresser une liste complète de nos dirigeants; toutefois, certaines catégories sont tout à fait évidentes. L'une d'elle englobe les banquiers, les prêtres, les hommes de loi et les politiciens, et ceux-ci travaillent ensemble. Ils ne produisent aucune valeur, se contentant de manipuler les valeurs produites par d'autres, et échangent parfois des signes qui n'ont pas de valeur du tout. Les scientifiques et les enseignants constituent également une classe dirigeante. Ils produisent les valeurs principales dont dispose l'humanité, mais n'en n'ont pas actuellement conscience. Ils se laissent mener, dans leur ensemble, par les méthodes sournoises des premiers. “Il importe d'insister une fois de plus sur le fait que que tant que nous demeurerons humains (ce qui signifie une espèce vivante symbolique), nous serons dirigés par ceux qui contrôlent les symboles, et qu'aucune révolution n'y changera jamais rien. Mais ce que l'humanité est en droit de demander - et le plus tôt sera le mieux - c'est que nos dirigeants ne soient pas si scandaleusement ignorants, et en conséquence, pathologiques dans leurs réactions. Si des recherches psychiatriques et scientifiques devaient être menées sur nos dirigeants, l'humanité serait catastrophée par leurs résultats.”


Ensemble

Comment proposer des solutions audibles sur les problématiques écologiques/Planétaires ?


A propos des dérives racistes et embrigadements sur notre territoire : outre un gros arsenal en dehors des lois spécifiques pour ce qu'ils adorent appeler 'terrorisme' (code de procédure pénale, écoutes administratives politico-judiciaires)

Au lieu de

  • milliers de flics et militaires à poster devant des écoles, des lieux communautaires...
  • des séparations dans des prisons...

plutôt ce qui fait prévention :

  • écoute, compréhension : Connaissance ferme de la partie positive de nos cultures
  • équité, égalité, pas d'injustice, fratern/soror/ité (même si rien ne réglera jamais 'tout') L’égalité est sans doute l'un des point les plus important. Plus elle est quasi stricte moins il y a de causes d'envies et de violences?


Certains sondages donnent des opinions fortement racistes chez plus de 85 % de nos voisins (genre 70/85% même a 'gauche' notamment a cause d'une grosse partie des melanchonistes et 80/95% a droite!)

Quels moyens pour réaliser une étude fiable des causes profondes ?

  • Moyens humains : des nombres de personnes équivalent à flics /et/ou militaires? /magistrats? les (auto)former?
  • Moyens techniques : repérage (aisé grâce à Facebook) des premiers lots de cobayes les 30 000 premiers likeurs (en deux heures) du p'tit com hystérique et ex humoriste..?

Quelques posts dans youtube (grâce aux derniers jours il y a une bonne récolte..!) et on a vite un échantillonnage large des mal-êtres conduisant

  • aux diverses formes de racismes, certaines cumulées..
  • aux agités religieuso-politiques (infiniment plus rares, ouf!..)

bref un petit catalogue des haines ordinaires ou exacerbées et repérer au passage leurs atiseurs professionnels.

pour chaque facho cobaye... lui permettre un entourage a l’écoute d'une dizaine de l'autre groupe? fonder la démarche sur du volontariat en proposant éventuellement de régler plusieurs problèmes matériels d’inégalité?

état des lieux et chemin parcouru pour en venir a la haine.?

qu'est ce qui est réparable, qu'est-ce qui es trop blessé et trop ancien? analyser les principales causes du "terreau"? y remedier! accompagner l'auto réparation.

Synthèse de la soirée

Pas de flagellation, pas de culpabilité , mais nous devons être conscient de errements de nos gouvernements successifs en divers points de la planète (Françafrique, Rwanda, Irak, Libye) pour divers intérêts très privés. Le citoyen a le droit et le devoir de s'exprimer sur ces questions car c'est lui au premier poste qui subit ou subira les conséquences des orientations de nos gouvernements Droit d'ingérence pour défendre les droits de l'homme en se basant sur ONU légitime (moyens et volontés politiques)

Axes de travail

  • Nous n'avons que très peu abordé les mesures pris en France en réaction àla menace terroriste
  • Présenter nos perspectives prioritaires en plitique extérieure (idées, sources, soutiens, détracteurs)
  • Contacter nos homologues pirates pour définir une position commune, ou au moins avec ceux qui sont d'accord avec nous.
  • Comment provoquer un débt public plus équilibré que la doxa actuelle ?

Ressources



Fin de la soirée à 23:15