Le contenu de cette page est potentiellement obsolète.

Le wiki sert d'archive et ne représente pas la vision actuelle du Parti Pirate. Pour connaître les positions des Pirates, aujourd'hui, vous pouvez consulter :

Et pour toute autre question, vous pouvez nous contacter et discuter avec nous :

AGD2014:Rapport Moral

De Wiki du Parti Pirate
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rapports du Bureau National

Le Bureau National a connu un certain nombre de démissions (DVI, porte-parole, secrétaire de la coordination nationale). Ces démissions ont pour origine des problèmes de disponibilité, des soucis de relations entre personnes du bureau ou des absences répétées. Ces remplacements ont pénalisé le fonctionnement du bureau, notamment en ce qui concerne les postes de DVI et de SCN qui sont restés non pourvus pendant un long moment. Les secrétaires nationaux, SCN et DVI ont noté une absence de vision et de cadre sur leurs postes au moment de leur prise de fonction. Il faudra prévoir des définitions plus détaillées pour les prochains postulants, afin de ne pas les laisser dans le flou. Le problème de passation de pouvoir a notamment montré ses limites en ce qui concerne la gestion des mailing-lists, la gestion des accès aux différents outils, la gestion du courrier.

Il est rappelé que le Parti Pirate disposant de finances très limités, il n'y a aucun personnel rémunéré (permanents, élus), et la charge de travail porte sur un petit nombre de volontaires, cumulant souvent leur investissement dans plusieurs projets. Les membres du Bureau sont particulièrement concernés, car en charge d'un nombre conséquent de taches administratives, souvent sous évaluées.

Le présent rapport fait état des évènements marquants, à l'exclusion de l'activité courante et des évènements ponctuels non représentatif.

Secrétariat National

En dehors de la conduite assidue des réunions du Bureau et des comptes-rendus, les SN ont assuré l'enregistrement des adhésions avec difficulté, l'outil dont ils ont hérité (un tableur très complexe) n'a pas facilité les choses. Un outil plus simple, géré en ligne va permettre de gérer plus facilement les adhésions.

Le secrétariat a été assuré par Nathalie Rosenberg et Nicolas Falempin. Ce dernier a donné sa démission le 13 octobre mais comptait assurer ses fonctions jusqu'à l'AG si besoin.

Les actions menées :

  • lancement du chantier de nettoyage des mailing lists (ML trop nombreuses, pas utilisées, redondantes)
  • lancement du chantier de refonte de l'outil de gestion des adhérents avec l'Ektek
  • gestion des droits d'accès en l'absence en début d'année d'une équipe DVI stable
    • mailing lists
    • site web
  • inventaire du matériel détenu par les sections
  • suivi du dossier de changement de banque avec les trésoriers

Trésorerie

Dégooglisation par Wikification :

Installation sur l'infra du PP-fr d'OpenConcerto très récemment, son paramétrage est en cours de réalisation.

Démission du CaC Julien C. le 19 septembre 2014 pour cessation d'activité qui a été remplacé depuis par Marc-Olivier C., et récemment l'autre CaC Nelly E. nous a informé de sa démission à l'issue des comptes arrêtés au 31/12/2014, remplaçant-e en cours de recherche. La facture qui leur a été réglée cette année concerne la période 2011 à 2013 d'où le montant important cette année de ce poste budgétaire.

Porte-paroles

Mission Officielle 

« Les porte-parole rendent publiques les décisions et prises de position officielles du Parti Pirate. Il valident et assurent la diffusion des communiqués de presse du Parti Pirate. »
http://wiki.partipirate.org/Statuts#10.1_Composition_du_Bureau
à laquelle s'est ajouter dans les faits :

  • participation aux décisions collectives du Bureau National
  • le contrôle de la ML communiqué de presse (fin 2013)
  • un rôle d'arbitrage dans toutes les formes de communications extérieures (début 2014, voir dossiers spécifiques)
  • la gestion des réseaux sociaux (avril 2014, voir dossiers spécifiques)

Historique de l'occupation du poste

  • Mindhack, TXO : 2012-2013
  • Mindhack, TXO, Léguman : fin 2013 début 2014
  • Léguman, TXO : début 2014 jusqu'à avril 2014
  • Léguman : quelques semaines
  • Léguman, Leiopar : jusqu'à octobre 2014
  • Léguman, Leiopar, Parconico : depuis octobre 2014

Nombre de publications sur le site

98

De nombreuses interviews

  • journaux en lignes (Libération, Le point, Nextimpact, JOL press, Huffington, 01.net, Euractive.com, , streetpress.com, Paris-dépêches...)
  • radios (nationale: Europe1, RFI, France inter, locale: radio plurielle, radio marais, radio Enghien)

Manifestations diverses et interventions

Dossiers spécifiques (a.k.a. conflictuels)

Je tiens à revenir sur les dossiers conflictuels que j'ai eu à gérer. Il s'agit d'une part de ne pas mettre la poussière sous le tapis, et d'autre part de soumettre mon action à l'approbation des adhérents car je ne me considère bien entendu pas comme infaillible. En outre, ce situations sont pénibles mais riches d'enseignements qu'il est sans doute bon de partager.

  • Affaire Quenelles : en début 2014 a eu lieu dans les médias un remous lié à Dieudonné, au geste dit « de la quenelle » à la liberté d'expression et à l'anti-sémitisme. Le Parti Pirate n'a pas été épargné par cette turpitude, et certains positionnements au mieux maladroit ont été fait, notamment sur twitter. Je suis intervenu par mail et par téléphone auprès des personnes concernées pour suspendre toute publication sur le sujet afin de ne pas risquer les mêmes retombées catastrophiques qu'au cours des événements lié à Romain D. de l'année 2013 qui a impacté durablement notre image au seins des mouvements féministe. J'ai twitté au nom du Parti le rejet franc et massif de toute forme de complaisance envers l'antisémitisme afin que le silence ne nous soit pas reproché. Par la suite nous avons publié deux articles pour définir précisément la position du Parti Pirate à ce sujet à la demande de la CN. La CN ne s'est pas prononcée sur le quitus concernant ces deux articles.
  • Ces événements ont poussé la CN à expliciter notre corpus idéologique et à se doter d'outil pour le faire respecter afin notamment de se blinder contre un entrisme d'extrême-droite. J'ai eu pour mission d'élaborer une charte d'utilisation des outils du Parti Pirate. Elle a pris la forme de condition générale d'utilisation des outils, applicable à tous les usager des outils fournis par le Parti Pirate, et d'une charte du porte-parolat applicable à toute personne susceptible d'impliquer le Parti Pirate lors d'une expression publique (membre des instance nationale ou locale, élus, candidats en campagne, intervenant dans les réseaux sociaux ou en relation avec le public). Ces éléments ajoutés en annexe ont été proposé à la CN qui, je crois, ne s'est jamais prononcé sur leur adoption.
  • Affaire Europe 1 : Au cours de la campagne municipale, Europe1 s'est permis de recouvrir nos affiches du 10e arrondissement avec leur publicité. Une plainte a été posée, et une action en justice amorcée. Si la procédure en référé a échoué pour des aspect techniques, l'événement n'est pas passé inaperçu pour le publique qui a pu désapprouver massivement l'action d'Europe1.
  • Affaire Corsaires : Au cours de cette même campagne municipale, le détournement de l'image du Parti Pirate a été tentée par Eric V. et Jean F. Ceux-ci ont prétendu apporter le soutien du Parti Pirate à des formations politiques différentes dans différents arrondissements, la liste Carzat dans le 20e et UMP dans le 10e . Une procédure codec a été demandée à la CN qui ne s'est jamais prononcée sur la question. Les deux ont par ailleurs constitué avec notre ancien porte-parole T.X.O. et le responsable des réseau sociaux de l'époque Janus la formation dite « corsaires » dont on a jamais trop su ce qu'elle voulait être sur le plan légal, car sa définition a varié opportunément en fonction de chaque discussion. A un moment il s'est définit comme un parti politique (à visée de succès électoraux), et notamment en opposition à notre formation.

Je suis intervenu auprès de la lettre de l'expansion pour obtenir un erratum quant au soutien du Parti Pirate à la liste Charzat. J'ai demandé par mesure conservatoire la suspension des droits de Janus sur les réseaux sociaux le temps de savoir ce qu'était ce mouvement des corsaires. Le bureau a voté pour cette suspension mais la motion n'a jamais été appliquée. Finalement Janus a démissionné de son poste.

Organisation actuelle

Les portes paroles s'orientent vers l'organisation suivante:

  • Parconico chapeaute les réseaux sociaux, et dans l'ensemble l'équipe stratcom
  • Léguman reste disponible pour les interviews et les conférences, ainsi que pour des missions spécifiques au cas par cas si la coordination nationale me renouvelle sa confiance.

Les deux travaillent de conservent pour les validations d'article et de communiqués de presse.

Conseil d'orientation pour 2015

En s'appuyant sur les échecs et les réussites, voici mes préconisation pour l'année à venir :

À poursuivre/ les réussites :

  • Une vigilance particulière aux potentiels badbuzz. 1) Ne pas hésiter à réaffirmer ce qui peut nous paraître des banalités car le silence est ce qui nous est le plus souvent reproché et ces banalités sont en outre peu « coûteuse » en matière de ressources humaines. 2) *Interrompre immédiatement les sujets polémiques sur Twitter ou Facebook pour préférer les désamorcer sur nos propres outils (renvoyer sur notre forum, par exemple, ou sur notre site)
    • EX : les contentions des crises quenelliennes et corsaires (à mettre en regard à la crise avec les féministes de l'année précédentes)
  • Des campagnes coordonnées sur les réseaux sociaux, avec un contenu sérieux mais un traitement sarcastique/ satyrique :
  • La définition d'une ligne d'explication du Parti Pirate en trois « valeurs » : conquête et défenses des libertés, Partage de la connaissance, de la culture et des techniques, Renouvellement de la démocratie.
  • Planifier, notamment grâce à une veille parlementaire, les événements sur lesquels nous pourront légitimement nous positionner pour être prêt et avoir commencé une action au moment où les média s'emparent du sujet. Cela nous met en position d'être « intéressant » pour eux même si nous restons petit et permet de rallier d'autres intervenant sur notre action.
    • EX : la bonne transformation médiatique de l'action contre la loi Cazeneuve (par opposition à celle contre la loi de programmation militaire)

À corriger, les échecs :

  • échec relatif de la conférence de presse des municipales
  • conservation effective d'une revue de presse.
  • pas d'outils performant pour la relation avec les journalistes
  • relation avec les journalistes encore trop épisodique (pas de partenariat)
  • dimension plus collective du porte-parolat

Annexes

Fichier:Rapport moral Porte parole.odt Document avec :

  • Conditions générales d'usage des outils de communication du Parti Pirate
  • Charte d'usage des Porte Parole
  • Modification du RI sur les outils en ligne

Secrétariat de la Coordination Nationale

Les statuts prévoient "au moins deux secrétaires de la Coordination Nationale". Ce minimum n'a pas été respecté. La SCN élue en novembre a démissionné courant Mars (Sophia). Cmal a pris le poste mais a abandonné ses fonctions 2 mois plus tard. Depuis fin septembre, YannDutch assure le poste.

En l'absence de retour de la part des anciens SCN, il est difficile de faire un bilan de leurs actions.

Délégués à la Vie Interne

Le BN a démarré son mandat avec 3 DVI. Ils ont été complètement absents. Il a été remonté au BN que "leur charge de travail était très lourde", mais cet état de fait n'a jamais été remonté par eux, uniquement par des tiers. Le BN regrette que les DVI du début de mandat n'aient pas manifesté eux-mêmes le problème.

Depuis début septembre 2014, les postes de DVI sont tenus par Larose75 et Gna qui ont fait un gros travail sur les mailing-lists, et les mails.

Un très important travail de coordination des outils reste à accomplir (avec de nombreux soucis techniques liés à l'infra "historique" du PP) avec l'ektek.

L'idée est aujourd'hui d'avoir une "team DVI" qui regroupe tous les volontaires pour l'amélioration de la Vie Interne au Parti Pirate, et permettre son développement.

L'accueil des nouveaux adhérents, l'organisation des travaux des équipes, le suivi des projets, la rationalisation des outils, sont des tâches prises en compte mais qui nécessiteront du temps pour parvenir à une solution viable, indispensable au bon fonctionnement du Parti Pirate.

Prise en compte des motions d'orientation

Le texte d'orientation est disponible ici

Rapport de la Codec

La Codec a deux fonctions : fonction de contrôle des élections internes et fonction disciplinaire.

Pour le contrôle des élections internes, la Codec a été régulièrement sollicitée et a rendu des avis en conformité avec les votes. Il n'y a eu aucun problème durant l'année de ce côté là.

En ce qui concerne le disciplinaire, la Codec n'a eu à siéger qu'une seule fois : pour l'affaire des propos antisémites. Elle a rendu deux avis : une exclusion et un non-lieu.

Vers la fin de son mandat, la Codec a été sollicitée pour aider la CN à se doter d'un règlement interne. Ce projet a finalement échoué.

L'équipe de sept membres s'est rapidement vue réduite à trois. Ce n'était finalement pas très grave : les tâches imparties n'étaient pas très importantes. Si la Codec devait à l'avenir avoir un rôle plus important, ce qui est souhaitable ne serait-ce que pour désengorger la CN, les équipes auront besoin d' être plus solides.