Le contenu de cette page est potentiellement obsolète.

Le wiki sert d'archive et ne représente pas la vision actuelle du Parti Pirate. Pour connaître les positions des Pirates, aujourd'hui, vous pouvez consulter :

Et pour toute autre question, vous pouvez nous contacter et discuter avec nous :

Une réelle démocratie

De Wiki du Parti Pirate
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
À consulter avant de relancer un débat sur ce sujet, pour éviter les redondances en vérifiant si vos arguments n'ont pas déjà été cités, et prendre connaissance de l'état d'avancement de la réflexion collective.

<-- Retour aux synthèses

Une réelle démocratie

Sujet sur le forum : http://forum.partipirate.org/programme/une-reelle-democratie-t6827.html

Auteur du sujet : mogrande le 30/08/2011

Synthèse des messages jusqu'au 22/06/2012

1. Exposé du problème par son auteur

La démocratie représentative, que l'on connaît en France via l'Assemblée Nationale notamment, ne permet pas l'expression d'une réelle démocratie. Il faudrait remplacer la démocratie représentative par la démocratie directe, donc avoir un référendum pour chaque loi.

À partir de cette intervention, la discussion a tourné principalement autour de 2 sujets :

a. La démocratie liquide

b. Le vote électronique

2. Arguments favorables apparus dans le débat

a. La démocratie liquide

  • Permet d’introduire une part de démocratie directe dans des institutions basées sur la représentation. Cette part peut prendre des formes différentes pour être compatible avec les institutions d'un pays.
  • Permet une rapidité de consultation des citoyens, par rapport à une élection tous les 5 ans.
  • Les solutions techniques de consultation et d’accès à l’information ont considérablement évolué depuis l’invention de la démocratie représentative. Il est donc techniquement possible d’introduire plus de consultation dans la démocratie.

Remarque : attention à tous les arguments défavorables liés au vote électronique.

b. Le vote électronique

  • Le vote électronique permet de faire des économies d’impression lors des scrutins.
  • Il peut être utilisé lors des scrutins non-anonymes, car dans ce cas chaque citoyen peut vérifier son vote.
  • Il permettrait une consultation plus régulière des citoyens (démocratie directe ou liquide).

3. Arguments défavorables apparus dans le débat

a. La démocratie liquide

  • Entraîne un risque d'instabilité : par opposition à la démocratie représentative où les représentants ont un mandat d'une certaine durée (généralement plusieurs années).

Cet argument est rejeté par certains qui considèrent que le civisme des citoyens permet d'éviter cette instabilité.

  • Nécessite une implication plus forte des citoyens
  • Nécessite de faire appel au vote électronique. Il n'est envisagé par personne de faire des votes aussi fréquents par bulletin papier.
  • Peut entraîner une démotivation des citoyens, tentés par la délégation sur tous les sujets (constaté par le PP allemand sur l’utilisation de LiquidFeedback)
  • N'a jamais fait ses preuves à grande échelle : ce n'est pour l'instant qu'une hypothèse de travail.

b. Le vote électronique

  • Aucun système de vote électronique proposé ne permet à la fois l’anonymat du vote ET la transparence de l’élection.

L’anonymat du vote lors de certains scrutins a été considérée comme absolument indispensable par plusieurs personnes.

  • Les machines de vote électroniques reposent sur de l’informatique, dont tous les citoyens n’ont pas le même niveau de compréhension. Les hackeurs sont avantagés.

Remarque : Le PP est officiellement contre le vote électronique (dans les conditions actuelles).

4. Ni pour ni contre mais à souligner

a. La démocratie liquide

  • Peut être testée dans un cadre associatif. C’est ce qui est en partie utilisé pour les consultations par plusieurs PP.

b. Le vote électronique

  • Il est rappelé que le vote à bulletin papier n’est pas une assurance absolue pour éviter les fraudes. L’exemple cité est l’élection de Martine Aubry à la tête du PS.

5. Tendance générale

a. La démocratie liquide

  • C’est un concept intéressant, mais qui demande à être développé et expérimenté pour en saisir les intérêts.

b. Le vote électronique

  • La tendance générale est plutôt opposée au vote électronique.

6. Bibliographie

7. Note du rédacteur

  • Les deux sujets mériteraient d’être encore développés, sans doutes indépendamment l’un de l’autre. Il reste encore beaucoup de matière à apporter.
  • La discussion a beaucoup dérivé vers la fin, notamment sur le sujet de la lotocratie, ou représentation par tirage au sort, à partir de cette intervention de Democratia : http://forum.partipirate.org/programme/une-reelle-democratie-t6827-30.html#p56704

Il a été fait référence au sujet : http://forum.partipirate.org/discussions/pourquoi-tout-monde-defend-tirage-sort-t6800.html

Ce sujet peut faire l’objet d’une synthèse séparée.