Le contenu de cette page est potentiellement obsolète.

Le wiki sert d'archive et ne représente pas la vision actuelle du Parti Pirate. Pour connaître les positions des Pirates, aujourd'hui, vous pouvez consulter :

Et pour toute autre question, vous pouvez nous contacter et discuter avec nous :

International:Réunion du 23 avril 2013

De Wiki du Parti Pirate
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette page est le compte-rendu de la réunion de l'équipe International du 23 avril 2013.

Vous pouvez commenter ce compte-rendu sur notre forum.

Retours sur les réunions

Compte-rendu réunion Groupe PP-EU Programme Zagreb

Pas de nouvelles, marou va recontacter les organisateurs pour aider à publier un compte-rendu officiel.

Retour de l'AG annuelle PP-BE (23-24 mars)

Pas de compte-rendu officiel encore publié à notre connaissance.

Le mail suivant a été envoyé à Paul :


Salut Paul,

Tu avais convié les membres du PP-FR à l'AG annuelle du PP-BE, l'équipe International souhaiterait faire un point d'information sur cette AG.

La région Nord-Pas-de-Calais est particulièrement dynamique, les Hainuyers français seront certainement curieux de savoir ce qui se passe côté belge.

Aurais-tu un compte-rendu ou un communiqué de presse à nous faire parvenir ?

L'équipe International

(Antigone, Clemencee, marou)


Debriefing de l'Assemblée Générale du PPI

La conférence du PPI s'est plutôt bien déroulée. Le PP de Russie a eu l'occasion de se présenter et de parler des problèmes qu'il rencontre pour être reconnu comme un parti officiel.

Les Partis pirates candidats au PPI se sont présentés et ont donné des compléments d'information. Par exemple, les Pirates de Bosnie-Herzégovine ont présenté le système politique de leur pays. Un système basé essentiellement sur un partage du pouvoir et des responsabiilités par ethnies, or le PP-BA essaie justement de sortir d'un tel système

Les deux partis de Biélorussie ont fusionné et présenté une candidature commune.

Puis, il y a eu la lecture du texte de soutien au PP de Tunisie. Une candidature qui a été plutôt bien reçue.

Il est à noter la présence d'un certain nombre de délégués de PP plus petits, comme par exemple le PP du Japon.

L'après-midi du samedi était consacré à un débat sur les statuts. Il s'agissait de formuler une proposition de vote pour le dimanche matin. Un groupe de travail a préparé un ensemble de recommandations, à l'instar d'une commission parlementaire.

Tout d'abord, il a y eu un travail autour de la définition des conditions pour être membre du PP avec pouvoir de vote, et notamment du cas où plusieurs partis pirates souhaitaient ce statut.

Les amendements ont été étudiés les uns après les autres. Après un ensemble de votes faits lors de cette session de travail, il en est ressorti que certains d'amendements auraient eu peu de chances de passer devant l'AG, alors que leur motivation pouvait être partagée. marou a proposé de reformuler ensemble d'ici le lendemain un amendement qui reprendrait les principales idées qui avaient l'air d'obtenir un assentiment général, pour remplacer une liste d'amendements pas forcément conçus pour être votés ensemble.

Cet amendement, né d'une décision collective, a été rédigé par marou et présenté au nom du Parti Pirate de France.

Il reprend en effet, en l'améliorant, le concept de notre amendement sur le sujet, et par ailleurs Il est prévu de pouvoir reformuler et améliorer des amendements existants ce qui a permis cette démarche.

Il y avait un certain nombre de difficultés techniques pour communiquer avec les pirates qui suivaient l'AG à distance. Une team du PP-RU était dédiée à cela mais le streaming vidéo ne fonctionnait pas toujours très bien et la communication avec les délégués était parfois délicate.

Si le PP-FR devait accueillir un jour l'AG du PPI, il est bon de reprendre les points suivants :

  • Avoir une team dédiée à la communication à distance
  • S'assurer auparavant que la technique tiendra le choc, notamment avec des centaines de pirates tous connectés au réseau wifi.
  • Permettre à ceux qui suivent à distance de comprendre rapidement dans quelle phase de l'AG on se trouve et comment ils peuvent participer. Par exemple en affichant une présentation sur un écran en arrière-plan pour le flux vidéo.

La Court of Arbitration a donné lieu à un ensemble de discussions. Le PP-CH qui étaient par exemple initialement dérangés par l'expression "enquêteurs". Le PP-FR a proposé de modifier le nom si l'on trouvait mieux, mais après recherche le terme s'avérait mieux que les éventuelles alternatives. Le PP-CH a finalement admis que l'idée n'était pas si gênante qu'ils ne le pensaient au premier abord, et sans soutenir pour autant ils ont annoncé qu'ils ne voteraient pas contre.

Les projets de refonte de la Court of Arbitration qui ont obtenu le plus de suffrages créaient un système avec un juge nommé par chaque membre ordinaire, mais aucune n'approchait du seuil de majorité qualifiée des deux tiers.

Les amendements techniques et législatifs, sans surprise, ont été approuvés.Sur les règles de vote et sur le reste des amendements, il y a eu très peu de changements et globalement les recommandations de ce groupe de travail sont proches de celles faites par l'équipe International avant la conférence, à une exception près : l'amendement sur la e-Democracy du PP-PT qui est passé.

Le dimanche matin, après quelques difficultés liées au streaming, l'Assemblée Générale proprement dite a débuté, avec cette fois-ci des votes formels.

Une première motion de procédure a proposé de voter les amendements aux statuts avant l'adhésion des nouveaux membres. Les recommandations du groupe de travail de la veille ont été soumises au vote en bloc (majorité des deux tiers requise pour passer), si les participants votaient contre, chaque amendement serait alors étudié point par point.

Le vote est passé (5 pour, 2 contre, 3 abstentions dont le PP-FR à cause de la recommandation sur l'amendement dit "e-Democracy"). Le nouvel amendement pour traiter le cas de multiples membres ordinaires par pays a ensuite été soumis au vote à part, puisqu'ayant été rédigé dans la nuit il n'avait pas été étudié par le groupe de travail la veille. Il a également été adopté, à l'unanimité des présents (8 pour, 1 abstention).

La discussion suivante porte sur la motion du PP-CH fixant des cotisations obligatoires. Ils ont modifié leur motion et proposé des règles de calcul plus simples. La motion stipule que l'argent du PPI devra être dépensé en accord avec des grandes lignes annoncées à l'avance, mais sans plus de précisions que la précédente pour laquelle il avait été décidé de voter contre. Le vote sur cette motion est passé, mais suite à une demande de recomptage faite par le PP du Portugal, et le changement de vote de deux délégations, la motion a été défaite.

Les nouveaux adhérents sont étudiés au cas par cas, ils ont tous été acceptés à une large majorité. Le PP-FR a été l'un des seuls à voter contre ou à s'abstenir sur plus d'une ou deux demandes, il pourrait être intéressant de fournir aux membres du PPI une explication de notre volonté qui est d'accepter de préférence en tant que Membre Observateur dans un premier temps.

Le bilan des membres du Board est lu ou présenté suivant qu'ils ont founi un texte ou sont présents sur place. Globalement la difficulté de travailler avec peu de moyens (le PPI repose sur des cotisations bénévoles, mais en pratique aucun PP ne donne rien) et surtout beaucoup de critiques souvent injustes a dégoûté plusieurs d'entre eux.

Il y avait relativement peu de candidatures pour les différents postes, voici les votes pour le PP-FR :

Co-chairmen (2 sièges) :

  • Vojtěch Pikal (soutenu par PP-CZ)

Critique vis-à-vis du fonctionnement actuel, je pense qu'il surestime sa capacité à organiser une Assemblée Générale entièrement en ligne et à corriger tous les autres problèmes, et il semble dans un état d'esprit très destructeur et contestataire, ce qui rendra difficile un travail d'équipe. C'était mon choix numéro 2.

  • Gregory Engels (soutenu par PP-DE)

Gregory travaille pour le PPI depuis plusieurs années, même s'il a mis sa participation en pause pendant un an en 2011-2012. Il n'est pas exempt de défauts, mais au moins, il fait tourner la boutique. C'était mon choix numéro 1.

  • Thijs Markus 'Ikke' (soutenu par PP-PT)

La lecture de la candidature de Thijs est amusante, elle est remplie d'humour comme par exemple la promesse solennelle que tout argent donné au PPI sera investi par lui en drogue et en filles de joie. Du peu que je connais de Thijs, lui donner ce genre de responsabilités serait une très mauvaise idée. À noter également que Thijs s'était porté candidat avec le soutien de son parti, le PP-NL, jusqu'à ce que leprésident de celui-ci n'envoie un mail au Board du PPI pour leur annoncer que Thijs n'était pas soutenu par le PP-NL. Comme la validité de cette déclaration ne pouvait être déterminée avec certitude, le président de séance a demandé si un autre parti était prêt à soutenir sa candidature, et le PP-PT s'est proposé. C'était mon choix numéro 3.

On vote "oui" ou "non" pour chaque candidat. Pour être élu, il faut une majorité de votes "oui". Si quelqu'un n'est pas élu, il y a un second tour et/ou on peut ouvrir de nouveaux les candidatures. J'ai voté pour mon choix 1 et contre les 2 et 3.

Vojtěch Pikal et Gregory Engels ont été élus dès le premier tour.

Board (5 sièges en plus des 2 co-chairmen) :

  • Gabdrakhmanov Azat

Je ne le connais pas et l'Assemblée Générale ne m'a pas permis de me faire une opinion sur lui. Je me suis abstenu de voter.

  • Denis 'SciFi' Simonet

Travaillais dans le Board l'an dernier, efficace. Pas de raison de ne pas soutenir.

  • Thomas Gaul

Travaillait dans le Board il y a un an, efficace. Pas de raison de ne pas soutenir.

  • Marc Tholl

Rencontré lors de cette Assemblée Générale. Marc a participé au groupe Statuts de manière constructive. Pas de raison de ne pas soutenir.

  • Nuno Cardoso aka nonnu

Travaillait dans le Board l'an dernier, partisan de la démocratie liquide à toutes les sauces et auteur de l'amendement e-Democracy. Intéressant à avoir dans le Board, surtout maintenant que son amendement est passé. Il est constructif dans ses interventions. Je l'ai également soutenu.

5 candidats pour 5 sièges, sans surprise tout le monde a été élu.

Alternate Board (4 sièges) :

  • Fabricio Do Canto (PP-DE)
  • Keith Goldstein (PP-IL)
  • Radoslaw Pietron (PP-PL)
  • Paul Bossu (PP BE)
  • Yasin Ayrin (PP-TR)
  • Jelena Jovanovic (PP-RS)

Je connais certains d'entre eux, il y a du pour et du contre pour chacun. Dans tous les cas, cette élection comporte assez peu d'enjeux, et j'ai donc soutenu tout le monde.

Jelena, Paul et Radoslaw ont été élus, il y a eu un second tour entre Fabricio et Yasin. J'ai soutenu Yasin, du PP de Turquie, qui avait fait l'effort de venir sur place.

Court of Arbitration (3 à 7 sièges, il faut obtenir une moitié de "oui" pour être élu)

N'ayant pas eu de réponse ferme du Parti Pirate sur son soutien pour présenter ma candidature et étant en conflit d'intérêt, j'ai accepté la proposition du Parti Pirate du Luxembourg de la soutenir.

  • Benjamin Siggel

Un membre du Parti Pirate d'Allemagne, qui semble sérieux d'après le bref entretien que j'ai eu avec leur délégué présent.

  • Andrew Norton

Un des "anciens" du PPI, je ne connais de lui que ses attaques sur le Board, quel qu'il soit, sur la ML de discussions générales. Je pense qu'il manquerait de neutralité en tant que "juge". J'ai voté contre sa candidature.

  • Arturo Martínez

A été membre de la précédente Court of Arbitration comme moi. Il fait bien le job, j'ai soutenu sa candidature.

  • Keith Goldstein

Je ne connais pas Keith Goldstein.

  • Maxime Rouquet

Je le connais bien, je n'ai pas réfléchi et voté "pour".

  • Thomas Bruderer

Membre du Parti Pirate de Suisse il fait partie de ceux qui souhaitaient trainer en justice la Court of Arbitration l'an dernier et a conduit à sa démission. Il n'en a pas moins plusieurs qualités.

  • Henrique Peer

Délégué du Parti Pirate du Brésil, il m'a fait une plutôt bonne impression sur le plan humain. Semble très à l'aise pour se faire apprécier des gens, je me méfie un peu de lui sur le long terme mais j'ai tout de même soutenu sa candidature.

  • Fabricio Do Canto

Je le connais peu.

Je ne me rappelle plus des résultats exacts et le compte-rendu officiel n'est pas complet, mais je fais partie des membres élus ainsi que Henrique Peer, Arturo Martinez et Thomas Bruderer. De mémoire Benjamin Siggel est également élu, mais à vérifier.

Lay auditors (3 sièges)

Les lay auditors ont un rôle très limité de contrôle du Board.

Les candidatures étaient :

  • Patrick Mächler

Membre du PP-CH, sérieux et travailleur. Pas de raison de ne pas soutenir.

  • Sven Clement

Président de séance et du PP-LU, sérieux et travailleur. Pas de raison de ne pas soutenir.

  • Arturo Martínez

Voir ci-dessus, élu à la Court of Arbitration. Il me semble avoir voté contre pour éviter un cumul et un mélange des tâches.

  • Keith Goldstein

Après sa candidature malheureuse au Board et à la Court of Arbitration, j'ai soutenu la candidature de Keith pour être lay auditor.

Patrick, Sven et Keith ont été élus.

Le PP-RU propose une motion pour soutenir le texte suivant :"We, the members of the Pirate Parties of the world, the members of Pirate Parties International, declare that democracy and the right for uniting are the most important values. Unfortunately, the members of pirate party of Russia do not have opportunity to officially create ts own party. Ministry of Justice of Russian Federation has already rejected in registration twice due to the fact that our state officials consider the word "pirat" in the meaning of sea bandits, robbing the marines. That is why Russian pirates do not have an opportunity to take part in the elections, that means that we do not posess the legal right to influence on shaping the russian legislature. e call the ministry of justice of the Russian Federation upon the common sense and demand for admitting the reality. Pirate party of Russia does exist and is not binded with sea piracy. Piracy is an contemporary international political ideology of the extension of civil freedoms."

J'ai soutenu le principe.

Une résolution plus généraliste a été soumise au vote :

"The General Assembly of Pirate Parties International

Condemn all dictatorships and regimes which deny human rights.

Recognize that the need to strengthen participation in political processes and democracy in the world has become urgent. The attempt to pass important, far-reaching global treaties that have the potential to influence the lives of everyone on the planet has been attempted to get passed without any public consultation (so called Anti-Counterfeit Trade Agreement ACTA) make it evident that an early involvement of general public and parliaments in the international agenda setting process is urgently needed.

Notes that some supra-national organizations such as the European Union, the Pan-African Parliament, the Mercosur Community, the Arab League, the Council of Europe and the Organization for Security and Cooperation in Europe include parliamentary assemblies as treaty organs in order to involve elected representatives in their work.

Takes note of the fact that no parliamentary body exists within the framework of the United Nations, the World Bank group, the International Monetary Fund or the World Trade Organization. We believe that the lack of parliamentary representation in these organizations strongly contributes to the international democratic deficit.

State support for the creation of a United Nations Parliamentary Assembly (UNPA) as a parliamentary body within the UN system that is complementary to the UN General Assembly, calling for creating a body that is directly elected by earth's citizen.

Calls upon world governments to include the involvement of citizen in the practice of making large scoped far fetched decisions by utilizing general referendums

Appeal to legislators to introduce rules that would ease the process of the foundation of new political parties, to include the parties that do not have political representation in parliaments into the state funding regulations and to reduce or eliminate the barring clauses that is obstructing especially newly created parties."

Le texte a reçu un soutien important. J'aurais préféré qu'il soit communiqué à l'avance et qu'il soit possible d'en améliorer la formulation sur certains passages, mais en l'absence d'un tel temps j'ai pris la liberté de le soutenir. Cela va dans le sens de nos propositions actuelles.

En règle générale, j'ai tâché de suivre les recommandations de vote rédigées par l'équipe International, et j'ai fait de mon mieux pour respecter leur esprit tout en participant de manière constructive.

Point sur les travaux en cours pour PP-EU/PPI

Réunion mumble PP-EU Statuts ?

La prochaine réunion du groupe Statuts du PP-EU aura lieu mardi prochain, à 20h, sur le Mumble allemand. Antigone y passera lorsqu'elle le pourra mais elle ne sera pas libre au début. marou essaiera de venir mais il n'est pas sûr d'être disponible.

Clip vidéo pour l'Europe du PP-DE

Le PP-DE a un projet de vidéo de soutien à l'idée d'Europe, il faut envoyer ses vidéos avant jeudi au plus tard. Merci d'envoyer un mail à international-contact@lists.partipirate.org si vous souhaitez participer, il s'agit simplement de faire de petits films de quelques secondes où l'on se présente et soutient l'idée d'une construction européenne.

Explication de vote pour les nouveaux membres du PPI

Le PP-FR a voté "contre" l'adhésion de beaucoup au PPI en tant que membre ordinaires (avec pouvoir de vote), mais dans l'optique de leur accorder plutôt le statut de membre observateur, et d'attendre un an pour accéder au statut suivant. Il faudrait peut-être clarifier ce point, pour que les nouveaux membres ne se méprennent pas.

marou propose de rédiger un texte à l'attention des nouveaux membres du PPI, pour les féliciter et les encourager, et pour expliquer cette volonté d'accepter les membres en tant que membres observateurs dans un premier temps. Il proposera un texte à la Coordination Nationale.

Élections européennes

Des retours sur le terrain, notamment en section IDF, montrent que les adhérents ne suivent pas forcément le travail qui est effectué avec les autres Partis Pirates, aux réunions du PP-EU par exemple. Il faudrait que les équipes International et élections, ainsi que la Coordination Nationale, organisent mieux le travail, et surtout coopèrent entre elles, pour s'assurer que le travail avance et que les adhérents intéressés puissent participer.

Il est proposé de réfléchir à comment relancer la machine d'ici la prochaine réunion.

Projet PP francophone

marou a parlé du projet avec quelques responsables de PP francophones à Kazan (PP-CH, PP-LU). Ils sont globalement d'accords sur le fait de ne pas relancer une structure trop lourde qui pourrait terminer en usine à gaz.

L'accueil est plutôt favorable, avec quelques réserves. Par exemple la possibilité de coopérer sur les textes (programme, discours, etc.) et autres documents en langue française (tracts, affiches, etc.) est intéressante mais il ne faudrait pas que cela se substitue à un échange plus large au niveau international.

La solution de rattacher ce groupe de travail au PPI est donc d'autant plus pertinente.

Fin de la réunion

En raison de la fatigue des participants, la réunion est close après traitement de ces points de l'ordre du jour.

Prochaine réunion

Date

La prochaine réunion est fixée au lundi 6 mai 2013 à 21h sur Mumble :https://international.pad.partipirate.org/reunion-2013-05-06

Ordre du jour prévisionnel :

  • Retours sur les réunions
    • Compte-rendu réunion Groupe PP-EU Programme Zagreb
    • Compte-rendu Assemblée Générale PPI Kazan
    • Retour de l'AG annuelle PP-BE (23-24 mars)
  • Point sur les travaux en cours pour PP-EU/PPI
    • Réunion mumble PP-EU Statuts
    • Clip vidéo pour l'Europe du PP-DE
  • Élections européennes
  • Projet PP francophone
  • Projet 4/04 Democracy not found
  • Veille PPI/PP-EU/MLs
  • Organisation des mailing-lists
  • Suivi international
  • Suivi des projets
    • Traduction programme des autres PP
    • Traduction de notre programme
    • Page internationale du site
  • Prochain(s) grand(s) rendez-vous
    • Réunion du groupe PP-EU Programme (Kiev, mai 2013)
    • Réunion du groupe PP-EU (Pologne, juillet 2013)

Réunion animée par marou.
Compte-rendu établi par Antigone, Clémencee, marou.
Présents : Antigone, Clémencee (partie un peu avant la fin), marou, Numéro6. Excusé: Harpalos