Le contenu de cette page est potentiellement obsolète.

Le wiki sert d'archive et certaines pages ne représentent plus la vision actuelle du Parti Pirate. Pour connaître les positions des Pirates, aujourd'hui, vous pouvez consulter :

Et pour toute autre question, vous pouvez nous contacter et discuter avec nous :

contact@partipirate.org | @PartiPirate sur Twitter | Parti Pirate sur Facebook | Discourse (espace libre d'échanges et discussions) | Discord (espace d'échanges instantanés textuel et vocal)

Equipage:Pilotage des Assises de l'Écologie et des Solidarités/Comptes Rendus/COPIL 12 Octobre 2018

De Wiki du Parti Pirate
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

GROUPE DE PILOTAGE DES ASSISES

Convoqués

  • Équipage Pilotage Assises Ecologie Politique :
    • Assises - Capitaine :
      • gwenael.pellen
    • Assises - Membres :
      • gwenael.pellen

Absents

  • Équipage Pilotage Assises Ecologie Politique :
    • Assises - Capitaine :
      • Florie
    • Assises - Membres :
      • npetitdemange
      • Florie

Ordre du jour

Compte Rendu

Les Assises de l’écologie et des solidarités

Relevé de conclusion

De la réunion du 12 octobre du groupe de pilotage

Mairie du 2eme arrondissement


Ordre du jour :

- Débat d'actualité

- Les réunions en préparation en région

- Les groupes de pilotages régionaux : l'exemple de PACA

- La préparation de la restitution

- Les questions diverses



Débat d'actualité :

Simone : arrivée au pouvoir de l'extrême droite un peu partout et sentiment d'urgences écolos

Denis : marche et village des alternatives à Paris samedi 13 pour le climat

Francois Dubreuil y demande une intervention du groupe de pilotage.

Article de septembre de Mediapart "pour l'écologie la majorité introuvable" ca signifie que notre initiative n'est pas encore connue

Patrick S : Événement sur le financement de la lutte contre le changement climatique

Nicola : il nous informe que Diem25 va organiser un échange avec 2 organisations allemandes : Diem25 Allemagne et Démocratie en mouvement ; mode de la rencontre : réunir simultanément 100 citoyens européens à Paris et 100 citoyens à Berlin



Les réunions en préparation en région :

  1. Evénements programmés : L'événement « Notre vision de l'économie dans une société post-croissance » organisée par Jean est reportée au 17 novembre de 14h30 à 18h30 au 100ECS, 100 rue de Charenton, Paris 12ème. Cet après-midi d'atelier débats sera introduite par Philippe Frémaud, journaliste à Alternatives économiques.

  2. Evénements en cours de montage : De nouveaux référents pour les évènements en préparation en région sont repérés :

    1. Événement breton (Brest) : facilitateur Bernard Martin (EELV) aidé de Brewallan Marie (JE)

    2. Événement à Bordeaux initié par Génération·s sur le progrès : facilitatrice Malcy Cathelineau (EELV)

    3. Événement à Strasbourg sur les formes de militantisme écolos : facilitateur Michael Kugler (EELV)

Chacun·e est prié·e de transmettre les coordonnées des personnes qui peuvent dans les organisations partenaires jouer le rôle de facilitateur·trice à Kat afin qu'elle puisse les contacter et les aider à lancer des initiatives dans leurs régions.

  1. Evénements ayant eu lieu depuis le dernier GP :

    1. A Lille , le 6 octobre , dans le cadre du dialogue des gauches, mais participant à la restitution des assises sur le thème : « des gauches, des Europes » avec la participation de militants de la coordination communiste, de Diem25, de EELV, d’Ensemble !, de Génération.s, Du NPA, du PCF. Format : 4 ateliers thématiques en groupe d’une vingtaine ; puis débat en assemblée pleniere.




Les groupes de pilotage régionaux : l'exemple de PACA :


À l'origine de ce comité régional PACA de pilotage des assises de l'écologie et des solidarités, se trouve la volonté du réseau coopératif EELV et du parti EELV d'organiser à l'automne 2018 une rencontre "Assises". Pour respecter les règles édictées pour avoir le label "rencontre Assises", il fallait proposer de co organiser cette rencontre à toutes les organisations membres du groupe de pilotage national des assises.

Un appel a donc été lancé, en s'appuyant sur les contacts régionaux des organisations partenaires des assises, pour une première réunion sur Marseille.

Des organisations non partenaires des assises au niveau national, mais très présentes sur la région PACA (AEI, LFI) ont été informées de cette réunion et s'y sont jointes.

En préalable de la co organisation d'une rencontre Assises à Marseille, les 13 organisations présentes dont 2 non politiques, plus une personnalité reconnue, ont décidé de se constituer en comité de pilotage régional des assises de l'écologie et des solidarités, et de mettre en priorité une action pour aller soutenir des "justes" devant le tribunal de Gap, sept militants qui sont attaqués en justice pour avoir aidé des migrants lors de leurs passage en France à travers les Alpes. Un car partant de Marseille a été affrété au nom du comité.

Une seconde réunion du comité de pilotage de PACA est planifiée le 20 octobre, l'occasion d'aborder la mise en place d'une rencontre "Assises".



La préparation de la restitution :

Il s’agira d’un premier point d’étape centré sur la logique des assises, la méthode des rencontres en région, les contenus issus de ces rencontres

Quand ? plutôt en février

Quel format ?

  1. un « livrable » = document ayant vocation à reprendre l’ensemble des points de convergences et de divergences ( ou dissensus féconds) constatés lors des différentes rencontres ayant déjà eu lieu .

  2. une réunion rassemblant les organisateurs des rencontres en région qui viendront y présenter les conclusions des échanges organisés.


Echange sur le texte envoyé par Patrick VIVERET ( repris ici en annexe)

L’échange a tourné autour de nos compréhensions respectives du mot « Résilience » et de la notion de « Résistance » ; laquelle serait ou non inclus ou complémentaire à la première.




Relevé par kv dg hh ss









ANNEXE :


« Retour sur le double risque planétaire auquel l'Europe doit se confronter



Le défi planétaire est vertigineux et pour le moment, outre le versant écologique du dérèglement climatique, celui du réchauffement, nous sommes en plein dans son versant émotionnel, celui de la glaciation sociale dont la montée du neofascisme constitue une illustration gravissime après les formes diverses de replis identitaires. Le Bresil est au confluent de ces deux risques puisque la destruction de la forêt amazonienne est citée comme l'une des causes possibles de l'emballement des boucles rétroactives vers la TERRE- Serre.

Or l'élection éventuelle du candidat d'extrême droite en tête des sondages du premier tour serait une circonstance aggravante car, outre son éloge de la dictature, sa justification du viol et son racisme, ce type est en outre un irresponsable total sur le plan écologique. Trump avait lui même illustré cette double face du double dérèglement climatique . Les effondrements ( je préfère ce pluriel au singulier qui relève d'une collapsologie à la fois romantique et mortifère) sont aujourd'hui aux deux bouts de la chaîne : celui écologique concernant le climat et la biodiversité d'un côté, celui culturel et moral de la mise en cause des valeurs humanistes les plus fondamentales de l'autre.

Nous assistons, comme dans les années trente, à la propagation dangereuse d'une épidémie de "peste émotionnelle" pour reprendre l'analyse de Wilheim Reich dans son livre de référence " Psychopathologie de masse du fascisme". Quand des catégories sociales vivent à la fois la peur du déclassement et une répression de leur énergie libidinale, cela se traduit par une régression émotionnelle massive. Au lieu de se retourner contre le système capitaliste qui est à l'origine de leur déclassement social elles se retournent contre plus pauvres, plus exclues qu'elles, afin de maintenir leur rang dans cette peur de la dégringolade sociale. Hier ce sont les juifs, les tziganes, les homosexuels, les immigrés européens qui en ont fait les frais. Aujourd'hui ce sont principalement les immigrés non européens qui en sont les victimes mais aussi dans le cas de Trump et du neofascisme brésilien les femmes et les homosexuels.


Ce double dérèglement climatique qui aggrave le diagnostic d'alerte nous offre paradoxalement pourtant une opportunité : d'un côté le neofascisme se heurtera de plus en plus au principe de réalité écologique et sa stratégie du déni illustrée par Trump ne pourra tenir longtemps face à la réalité des risques. Très vite la réponse nostalgique à la peur dont il est porteur se révélera une impasse et comme le propre des réactions émotionnelles est de pouvoir passer rapidement d'une posture à une autre il nous faut préparer sans attendre l'heure du retournement comme l'ont fait les résistants pendant la seconde guerre mondiale par rapport au fascisme.

Du même coup il nous faut activer sans attendre le second volet de la lutte contre la peste émotionnelle qui est celui de la fraternité ( au sens générique du terme ) et du Bien Vivre en acte en soutenant en particulier la resistance majeure des femmes comme on le voit au Bresil et aux États Unis. Au fond la question centrale n'est pas celle de la mort : nous mourrons, nos enfants et petits enfants mourront, les générations futures mourront et nous pouvons d'ores et déjà prédire, malgré quelques prédictions transhumanistes, que les sept milliards et demi d'êtres humains actuels mourront. Cette constatation banale qui va bien au delà des prédictions catastrophiques sur le fait qu'il ne resterait que un ou deux milliard d'êtres humains après une série de catastrophes et de guerres ( cf les scénarios. De la CIA) met aussi en évidence que le vrai probleme n'est pas la mort elle même mais le fait de ne pas Vivre pleinement, dignement, intensément, avant de mourir.

C'est ce que ne comprennent pas les survivalistes, expression caricaturale de ce que j'appelle la collapsologie névrotique et mortifère , à la différence de cette mobilisation des forces de vie même en situation de catastrophe que l'on pourrait nommer " la collapsologie érotique". Ils se préparent à se terrer avec leurs vivres et leurs armes et quand ils sortiront ( peut être) de leurs bunkers ce sera pour continuer de se battre contre les autres survivants.

<a name="_GoBack"></a> À l'inverse comme le rappellent Pablo Servigne et Rafael Stivens, la clef d'une réponse à une situation d'effondrement c'est la solidarité qui en redonnant confiance dans les autres, réouvre la confiance dans l'avenir. Mobilisons donc sans attendre l'éros, les forces de vie face à Thanatos comme le dit Edgar Morin dans son hommage à Stephane Hessel, pour agir face au double dérèglement climatique.

Comme hier il nous faut donc à la fois une stratégie à court terme contre le pire, stratégie tout à la fois écologique et sociale donc, et une perspective de moyen terme comme l'a compris le CNR hier en étant aussi capable de se projeter dans l'avenir avec son programme anticipateur qu'il a choisi de manière significative de nommer "Jours heureux". C'est tout l'enjeu de ce que l'on pourrait nommer le Projet d'un "Conseil mondial de la Resilience"!

Patrick VIVERET oct 2018